________________

 

HipHop Award 2005
remis par Stomy Bugsy (ministère AMER) 2005

Meilleur Espoir et Meilleur Artiste Rap
au Festival des Kundé 2006

Meilleur Espoir ( Kundé d'Or )
au Festival des Kundé 2007

 


Fighter est un artiste originaire de Ouaga capitale du Burkina Faso que l’on peut croiser du coté de Grenoble. Rappeur et chanteur, Fighter "Le Combattant" a fait ses débuts en solo à l’âge de 15 ans !

C’est en 2000, qu’il rencontre son partenaire de scène et créée le groupe K-RAVANE qui va le propulser comme star du rap au Burkina Faso. Le succès est au rendez-vous dès le 1er album : « VIIMA YA KANGA » alliant des rythmes et symphonies modernes aux mélodies africaines, qui signifie « la vie est dure » en rapport avec la situation économique et sociale du pays.

En 2007, après l'enregistrement du deuxième album « Wingamin » qui signifie « C’est chaud » et de nombreux concerts à travers tout le Burkina Faso, Fighter avec K-RAVANE se produit dans différents  festivals au Sénégal, en Guinée Conakry, au Ghana et au Mali tels que :


- Festival Banlieux Ryhtms à Dakar au Sénégal
- Festival Ouga Hip Hop au Bourkina,
- Festival de Rap au Stade Modibo Keita avec Bouba au Mali.
- Festival de Rap à ConaKry avec Silatigui


Et des prestations variées avec différents artistes tels que Youssoun N’Dour, en première partie de Négue Marron et Doumu Africa au Sénégal, Yeelen au Burkina.

La collaboration professionnelle cesse avec son partenaire due à la distance qui éloigne les deux artistes et c’est à Grenoble que Fighter poursuit sa carrière. Désormais, il se concentre sur la réalisation de ses prochains titres pour un 1er opus en solo, dans lequel il continuera de déclamer un rap réfléchi, généreux, évoquant sans brutalité des sujets sérieux avec un maitre mot INTEGRITE.

Un premier clip « NIKAWA » est réalisé en 2015 qu’il présente officiellement au Burkina Faso lors d’un séjour.

«NIKAWA» signifie l’aventure ! A travers cette chanson, Fighter évoque la nostalgie, le mal du pays et le poids de la distance entre Le Burkina Faso et la France. "Malgré nos différents voyages, loin des siens pour un avenir meilleur, on n’oublie jamais d’où l’on vient !" dit-il.


Un single «BURKINA FASO», c'est dans une ambiance reggae que Fighter rend un hommage à sa terre natale, un message de paix pour chaque Burkinabé mais aussi pour tous les habitants du monde. Ce single est écrit pour soutenir le peuple burkinabé qui traversait une crise post-électorale suivie d’un coup d’Etat et a couté la vie à des centaines d’innocents. A travers les paroles de cette chanson, Fighter revendique le courage ancestral de son peuple.


Prochain clip «VENDREDI 13» : inspiré des attentats du vendredi 13 novembre à Paris, cette chanson est une base de soutien aux familles des victimes et à toute la nation française.

Fighter y exprime sa colère à l’endroit de la non vigilance des dirigeants.